L’intendant vous parle : Aération d’été des Greens

Le spike sur les greens :

une alternative d’aération estivale

 

Mais à quoi sert donc tout ce travail sur les greens qui nous empêche de putter correctement ?

 

 

Les greens de golf doivent être au mieux de leur forme pendant la saison d’été et beaucoup d’intendants “surprennent les joueurs” en aérant leurs greens en plein milieu de la “saison de jeu sacrée”.

Réfléchissez à ce qui suit : Avez-vous des problèmes d’arrosage ? Avez-vous des zones plus ou moins importantes de gazon qui sont affaiblies ? Voulez-vous améliorer la décomposition microbienne du feutre ?

Ces éléments vitaux sont indispensables à un gazon en bonne santé qui demande une bonne aération pendant les mois d’été.
Les intendants doivent dépasser les visions à “court-terme” des golfeurs qui sont contents tant que le parcours “présente bien”, Dans ce dernier cas, pour le greenkeeper, la ligne d’entretien se résumera à : tonte · fertilisation · arrosage, prémices d’un désastre.

Pourquoi l’aération d’été et les spikes sont-ils si importants ?
Spike pour un arrosage efficace, dans la recherche d’une pénétration efficace de l’eau, d’une surface homogène et d’une qualité de jeu. il  n’existe pas de meilleure opération que le spike.
La pénétration de l’eau limite l’élongation racinaire pendant l’automne et l’hiver.

En été lorsque l’arrosage humidifie seulement la surface du gazon, la rétention d’eau en surface favorise feutre et maladies, notamment Anthracnose et Fusarioses.

Beaucoup d’intendants utilisent des agents mouillants pour entretenir une humidité uniforme pendant l’été ; néanmoins de nombreux greens laissent apparaître des signes de Dry-Patch et l’eau ne pénètre guère plus de 25 à 50 mm en profondeur. Une opération de spike combinée à des agents mouillant serait très efficace, réduisant la quantité utilisée d’agents mouillants.

En résumé, Spike pour un gazon en meilleure santé pour obtenir de meilleurs résultats en irrigation, contrôle du feutre, homogénéité de la surface du gazon et amélioration de la vie microbienne.

Didier Declipeleir, intendant.